Assistance aux réfugiés et aux apatrides

Cela fait déjà 30 ans que le Comité Assistance civique aide les réfugiés et invite tous les bénévoles à soutenir les personnes confrontées aux difficultés liées à la recherche d’un nouveau foyer. Notre Comité fournit une assistance juridique, médicale, psychologique et humanitaire gratuite à celles et ceux qui en ont besoin. Nous aidons à croire à nouveau en soi-même et en ce monde!

QU’EST-CE QUE L’ASILE TEMPORAIRE?
Иллюстрация Эзры Смит
Заведующая приемной_Лейла Рогозина
Responsable de la réception
Laila Rogozina

Venez pour une consultation gratuite

Nos avocats et nos travailleurs sociaux donnent des consultations trois fois par semaine: le lundi (10-20), le mercredi (10-20) et le vendredi (10-17). Les autres jours, nous travaillons avec des documents, allons aux tribunaux et communiquons avec d’autres institutions gouvernementales.

Depuis 1990

Notre organisation a été la première en Russie à s’occuper des problèmes des réfugiés et des apatrides. Et en 30 ans, nous n’avons fait que renforcer notre conviction que le travail que nous faisons est incroyablement pertinent et important

Помощник заведующей приемной_Нина Яхьяева
Directrice adjointe
Nina Yahyaeva
Консультант по миграционным вопросам_Евгения Лёзова
Consultante
Evgenia Lezova
консультант по миграционным вопросам_Варвара Третяк
Consultante
Varvara Tretjak
89813955_2350797768354738_3393601029487460352_n
Consultante
Fatima Kokaeva
Консультант по миграционным вопросам_Евгений Ястребов
Consultant
Yevgeny Yastrebov
Росоловская на главную
Consultante
Ekaterina Rosolovskaya

Comment et pourquoi notre programme est né

Dans les années 90, la Russie a ratifié la «Convention relative au statut des réfugiés» et a adopté la loi nationale «Sur les réfugiés». Mais malheureusement, comme les réalités d’aujourd’hui le montrent, ces documents ne fonctionnent pas réellement. Ils n’aident aucunement les réfugiés modernes obligés de fuir la guerre et la persécution.

C’est à vous de juger – depuis le début de la guerre en Syrie, il n’y avait qu’un seul syrien qui a pu recevoir le statut de réfugié en Russie. Un seul! Et au total, moins de 600 personnes possèdent de ce document. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a que quelques centaines de réfugiés en Russie. Cela veut dire que des milliers de personnes ne peuvent pas obtenir l’asile. C’est-à-dire tous ces gens-là ne peuvent ni travailler pleinement ni recevoir une aide médicale et sociale ni étudier.

Il y a un autre fait choquant et humiliant: le réfugié a le droit à un paiement unique d’un montant de 100 roubles. Cette somme ne suffira que pour payer un aller-retour à l’établissement où cet argent est distribué.  

Ces chiffres sont plus éloquents et plus effrayants que les mots. Après tout, c’est derrière eux que les destins humains se cachent. La vie des personnes qui n’ont pas la possibilité de commencer une nouvelle vie.

Comment le
programme fonctionne

Après que des réfugiés et des apatrides se sont adressés à notre centre d’accueil, ils reçoivent gratuitement l’aide suivante:

– Consultations sur les questions migratoires, assistance lors de la procédure de la demande d’asile ou de la citoyenneté, parce que souvent les gens ne savent tout simplement pas où aller et quoi faire;

– Assistance juridique – on aide les réfugiés à s’adresser au service des migrations et on les y escorte, on les escorte aux tribunaux, fait appel de la décision du refus d’asile, assure la protection contre l’expulsion dans un pays où la vie d’une personne est en danger, assure la protection des victimes contre les attaques racistes;

– Protection du droit des enfants à l’éducation – on aide à faire entrer des enfants dans les écoles et les jardins d’enfants;

– Assistance médicale et psychologique — y compris les escortes aux établissements de santé;

– Aide à l’apprentissage du russe – pour une intégration plus efficace et une meilleure qualité de vie;

– Distribution des vêtements et des produits – ce sont nos bénévoles, ceux qui se soucient du sort des réfugiés qui en apportent à notre comité (merci beaucoup pour cela!);

– Dans des cas particuliers une aide matérielle unique est envisageable.

Depenses mensuelles pour aider une famille des refugiés

Logement – 25 000 roubles.
Nourriture – 24 260 roubles.
Transport – 1 600 roubles.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés se charge de payer:

– les coûts administratives du Comité,
– le travail des consultants et des traducteurs,
– ainsi que celui du comptable.

Et c’est grâce à des dons uniques et réguliers que l’on récolte l’argent pour aider directement et immédiatement les réfugiés.

Même un don de 100 roubles est très important!

Ce qui a été réalisé en 2019


En 2019 nous avons fourni une assistance juridique, psychologique, médicale et humanitaire aux réfugiés et aux migrants de différents pays. Nous avons eu gain de cause dans beaucoup de cas graves et importants relevant de la jurisprudence constante à la Cour européenne des droits de l’homme.

Nous avons réussi à obtenir la protection et la libération d’un citoyen ouzbek qui était en grand danger et pouvait être renvoyé en Ouzbékistan.

Grâce à notre coopération avec la Commissaire aux droits de l’homme de la Fédération de Russie, Tatiana Moskalkova et la Commissaire aux droits de l’homme de Moscou, Tatiana Potyaeva, nous avons aidé les filles tchétchènes ayant dû fuir leur domicile à cause de la cruauté de leurs proches.

En un an nous avons organisé de nombreuses réunions, tables rondes et conférences sur les problèmes migratoires et le système d’asile en Russie et dans le monde.

Notre centre d’intégration pour les enfants syriens à Noginsk a été ouvert toute l’année. Cet été grâce à notre aide, la plupart de ces enfants sont allés à l’école.

Vous pouvez aider

En donnant de l’argent: pour payer le trajet, la nourriture, des examens médicaux et des médicaments, effectuer une aide matérielle unique aux migrants.

Si vous avez la possibilité et envie d’aider, vous pouvez le faire maintenant.

En donnant des biens: Vêtements propres, articles ménagers, jouets, céréales, conserves, produits d’hygiène.

Il faut se rappeler que les réfugiés sont souvent privés des choses les plus simples de la vie quotidienne, c’est pour cela que toute aide, même celle qui vous semble insignifiante, est importante.


Quoi et où apporter

×
Défiler vers le haut