Expulsion d’Assistance Сivique

Sorry, this entry is only available in French.

Il est demandé au Comité Assistance civique de quitter les locaux, où des défenseurs des droits de l’homme accueillent gratuitement les réfugiés et les migrants. Le Département des biens fonciers de Moscou a résilié le bail de location de notre ONG, qui avait été conclu en 2011. Le Comité a 40 jours pour quitter ces locaux situés à l’adresse 22, Olimpiski prospekt.

Nous pouvions utiliser nos locaux à durée indéterminée, ”à condition d’absence d’oppositions” de la part du bailleur. Nous ne savons pas quels sont les motifs d’aujourd’hui du Département des biens fonciers de Moscou.

Expulsion d’Assistance Сivique Expulsion d’Assistance Сivique

Les fonctionnaires nous menacent de réclamer des pénalités pour les frais et les pertes occasionnés, si nous ne partons pas dans les délais.

Notre local, ce n’est pas seulement le bureau : nous avons une licence médicale et un cabinet équipé pour des examens médicaux des réfugiés et des migrants, une salle pour l’accueil par les assistants sociaux, et une salle séparée pour les consultations juridiques. Par ailleurs, 22, Olimpiski prospekt est l’adresse de notre siège social, où sont envoyées les réponses des autorités publiques sur le destin de nos bénéficiaires.

Nous ne savons pas quoi faire, si nous sommes mis à la rue. Nous ne savons pas comment accueillir les réfugiés, comment leur proposer une aide médicale et psychologique.

Nous assurons souvent bien sûr des consultations en ligne. Mais, il n’est pas possible d’accueillir les réfugiés en ligne. Et comment peut-on demander à des réfugiés de montrer les certificats de naissance de leurs enfants, s’ils ont un téléphone sans caméra? Comment assurer la sécurité des conversations? Nous avons besoin de voir la personne de visu, de voir ses documents et non des copies numérisées.

Nous sommes abasourdis par cette exigence. Si vous voulez nous soutenir, parlez de cette expulsion à votre entourage, à vos amis, à vos proches et sur les réseaux sociaux. La communication est primordiale maintenant.

En 2021, nous avons donné 6433 consultations à des réfugiés, apatrides, migrants de l’étranger et déplacés à l’intérieur du pays. Sans locaux, notre soutien ne sera pas possible. Très probablement dans un mois, nous devrons louer de nouveaux locaux. Si vous voulez nous aider à régler les frais de loyer, merci de remplir le formulaire de don sur notre site.

«Assistance civique combattra», — a déclaré la présidente de notre Comité, Svetlana Gannushkina.

refugee.ru/donate

Read more
×