L’agresseur de S. Saïdov a essayé de se faire reconnaître irresponsable

Sergueï Tsarev, qui a tiré le 8 avril 2016 à bout portant sur le visage de citoyen tadjikistanais Soulaïmon Saïdov, a essayé de se faire reconnaître irresponsable et d’obtenir un allègement des peines. Lundi, le 26 décembre, le tribunal municipal de Moscou a étudié la demande d’appel déposée par le représentant de l’accusé, l’avocat Philippe Chichov, qui considère le transfert de Tsarev dans un centre de soin comme infondé et illégal.

Sergueï Tsarev, qui a tiré le 8 avril 2016 à bout portant sur le visage de citoyen tadjikistanais Soulaïmon Saïdov, a essayé de se faire reconnaître irresponsable et d’obtenir un allègement des peines. Lundi, le 26 décembre, le tribunal municipal de Moscou a étudié la demande d’appel déposée par le représentant de l’accusé, l’avocat Philippe Chichov, qui considère le transfert de Tsarev dans un centre de soin comme infondé et illégal.