Nouvelles victimes d’esclavage à Golyanovo

Nessibeli Ibrahimova, ressortissante du Kazakhstan, s’est enfuie le 5 décembre 2016 du magasin d’alimentation «Prodoukty» appartenant à Jansoul Istanbekova. A la fin du mois, la jeune fille avait contacté le Comité d’assistance civique pour demander de l’aide. En mai dernier, elle avait été invitée à venir travailler à Moscou. Dés sa première rencontre avec son employeuse, cette dernière lui avait confisqué ses papiers d’identité. Pendant huit mois, Nessibeli a été retenue de force au magasin et constamment battue.

La CEDH a reconnu plusieurs violations dans l’ « Affaire des Quinze ».

La Cour Européenne des droits de l’homme a publié le 20 décembre sa décision concernant les plaintes de « Kalachev et autres contre la Russie » sur les violations des délais de détention provisoire. La Russie a été condamnée à verser des compensations aux victimes à hauteur de douze mille euros.

L’agresseur de S. Saïdov a essayé de se faire reconnaître irresponsable

Sergueï Tsarev, qui a tiré le 8 avril 2016 à bout portant sur le visage de citoyen tadjikistanais Soulaïmon Saïdov, a essayé de se faire reconnaître irresponsable et d’obtenir un allègement des peines. Lundi, le 26 décembre, le tribunal municipal de Moscou a étudié la demande d’appel déposée par le représentant de l’accusé, l’avocat Philippe Chichov, qui considère le transfert de Tsarev dans un centre de soin comme infondé et illégal.

Directeurs d’école, ne craignez pas d’enseigner aux enfants !

Tous les directeurs d’école avec lesquels les collaborateurs de Comité d’assistance civique ont discuté dans différentes régions de Russie se sont plaints des pressions exercées par les services des migrations au sujet de l’enseignement dispensé aux enfants en situation migratoire irrégulière ou non enregistrés (en fonction de leur lieu d’habitation ou de résidence).